Les lavements - agirsante.fr

Aller au contenu

Menu principal :

Les lavements

Nettoyage des intestins


Nettoyage du colon par les lavements :

Le lavement est la méthode de nettoyage du colon la plus simple à mettre en œuvre, la plus intime, et la plus économique aussi. C'est sans conteste un acte des plus simples et des plus efficaces pour améliorer sa santé, je ne reviens pas ici sur l’utilité du nettoyage du colon, voyez l'article conseillé en page "Nettoyage des intestins" et les précisions que j'apporte dans la vidéo "massages du ventre" plus bas.

Les lavements sont à pratiquer de préférence à jeun, donc le plus éloigné possible du dernier repas: le matin au réveil avant de déjeuner, ou bien avant les repas de midi et du soir. L’accessoire indispensable est la poche à lavements. Celle de la photo ci-contre, d'une capacité de deux litres et avec robinet d'arrêt, est très pratique et pas chère. De plus elle est résistante, car la mienne me sert depuis quelques années et n'est pas abimée, c'est un bon choix.

Efficacité va de pair avec simplicité : inutile de dépenser plus dans des appareils peu pratiques à l’usage et qui n’apportent rien de plus en terme de résultat.


Disponible chez : Lien vers poche à lavements



Mode opératoire
:
La première recette que j’ai expérimentée préconisant 1.1 litre de liquide je suis resté sur cette quantité. Une fois la poche remplie du liquide choisi, bien penser à purger le tuyau des bulles d’air en ouvrant le robinet jusqu’à ce que le liquide s’échappe, le but n’est pas de se remplir d’air. La température du liquide peut aller de 37° à 41°, à contrôler avec le thermomètre médical de la maison.

Une fois le liquide « avalé », le robinet refermé et la canule enlevée, l’objectif va être de tenir entre 10 et 25 minutes. On commence généralement allongé genoux repliés, sur son côté droit, de façon à ce que le liquide puisse plus facilement se répandre dans le gros intestin, puis on alterne côté droit/côté gauche, histoire de bien brasser l’intérieur. On peut se faire, quand on est sur le dos, des massages doux là où passe le colon, c'est ce que font les bons hydrothérapeutes (le colon ascendant est à droite de notre ventre à la verticale, le transverse passe sous l’estomac à l’horizontale, et le descendant à la verticale à gauche de notre ventre direction la sortie). Terminer la séance quelques minutes sur le côté gauche, de manière à accumuler le liquide dans le colon descendant, près de la sortie.  

A noter que selon le liquide utilisé, les envies d’interrompre la séance pour courir aux toilettes  seront plus ou moins fortes. On peut aussi avoir quelques spasmes de forte intensité, mais qui ne durent pas longtemps, à chacun sa méthode pour les surmonter et parvenir à conserver le liquide entre 10 et 25 minutes. Pour ma part je tiens toujours au moins 20 minutes, le temps passe vite si on essaie de faire les massages du ventre avec application, c'est important pour obtenir le meilleur résultat.



Combien de lavements doit-on faire ?
On doit distinguer la phase de "décrassage" et le rythme d'entretien.
- En phase de décrassage, c'est à dire quand on n'a jamais fait de lavement, on peut facilement en faire 3 par jour pendant 3 jours. Explication : en faisant 3 séances de 20 minutes sur 1 journée, ça correspond, en temps de "trempage", à une heure. Et vu qu'il est conseillé quand on démarre l'hydrothérapie d'en faire 1 par jour (durée  maximum  1 heure) sur 3 jours consécutifs, on arrive là à la même durée. Certes en hydrothérapie le colon est rincé X fois, mais ce qui est le plus important est le temps de trempage qui permet aux vieilles matières collées à la paroi de se ramollir et se détacher, d'où l'intérêt des automassages du ventre sur le parcours du colon (gros intestin).
- Ensuite, en rythme d'entretien, 1 lavement par mois est suffisant, voire 2 si on en ressent le besoin. Il ne me semble pas judicieux d'en faire trop souvent,  ça perturberait le fonctionnement naturel du colon.




Choix du liquide de nettoyage.
Ci-dessous 3 possibilités, du plus simple au plus élaboré :

1) Nettoyage à l’eau :

C’est le plus simple. Si possible prendre de l'eau de source histoire d'éviter les éventuels polluants de l'eau du robinet. Pas besoin de la faire bouillir pour  la stériliser, n'oublions pas qu'on va l'envoyer dans un milieu déjà rempli de milliards de bactéries. Il suffit de la faire monter doucement en température dans une casserole en remuant régulièrement jusqu'à obtention de la température désirée (entre 37° et 41°).


2) Nettoyage au café :

Curieuse idée de prendre le café de cette manière et pourtant cette méthode est un des piliers de la thérapie du docteur Max Gerson (voici la traduction de ce texte)
. La caféine prise par voie rectale ouvre les canaux biliaires, stimule l'action du foie et augmente le flux de bile chargé de toxines. En complément, le liquide qui baigne le gros intestin aide à y déloger les matières sèches qui pourraient y adhérer. On effectue donc deux opérations dans une : une chasse biliaire (sans doute moins puissante que celle d'un nettoyage du foie) qui va évacuer des toxines, et un décrassage du colon. Pour les personnes peu habituées à boire du café, il faut éviter de faire ce lavement en soirée, car la caféine fait son effet et peut perturber le sommeil.

Le petit plus : pour aider le foie à travailler, il est conseillé d'appliquer sur notre côté droit une source de chaleur pendant le temps du lavement au café. La bouillotte de mon enfance s'achète encore en pharmacie, elle n'a pas changé et est parfaite pour cet usage.



Il est conseillé de prendre du café vert, de préférence au café ordinaire car la torréfaction subie par celui-ci génère des composés toxiques pour notre organisme. J'en ai déjà fait avec du café ordinaire, moulu, le classique et je n'en suis pas mort, mais si possible prendre du café vert et bio de préférence.  
Autre avantage à utiliser le café vert: les spasmes durant la séance sont beaucoup moins forts qu'avec du café ordinaire, comme si l'organisme éprouvait moins le besoin de s'en débarrasser. ça permet de mieux se concentrer sur les massages du ventre, et de tenir assez facilement les 25 minutes.

Disponible chez :     lien vers cafe vert BIO en grain


NB : Pour ceux qui ne disposent pas d'un mixer pour broyer le café vert, ou bien qui veulent simplement un produit prêt à l'emploi, il existe une préparation à base de café vert torréfié à très basse température, spécialement étudiée pour les lavements à la maison, nommée café Wilson.
Disponible chez :     lien vers cafe Wilson


Préparation du café vert en grain :

Le café vert en grain est dur comme de la pierre. Il faut le faire tremper 12 à 24 heures avant utilisation. Ensuite je le passe au mixer pendant 1 à 2 minutes pour le pulvériser.
- Traiter de la sorte 3 cuillères à soupe de café vert, conserver le liquide de trempage.
- Compléter pour avoir un litre d'eau et faire bouillir pendant 5 minutes, puis 15 minutes à feu doux.
- Stopper la cuisson et laisser infuser pendant 15 minutes.
- Filtrer le mélange (éviter le filtre papier) pour ne garder que le jus.
- Ajouter de l'eau jusqu'à obtenir environ 1100ml de liquide.
- Laisser descendre la température entre 37 et 41°
- Pratiquer le lavement.

Préparation du café moulu ordinaire : 
Surtout pas de décaféiné !
- Mettre 3 cuillères à soupe de café moulu, bio si possible, dans un litre d'eau.
- Faire bouillir 3 minutes.
- Stopper la cuisson et laisser infuser pendant 15 minutes.
- Filtrer le mélange (éviter le filtre papier), on obtient environ 800ml de liquide.
- Ajouter de l'eau pour obtenir environ 1100 ml. Laisser descendre la température entre 37 et 41°.
- Pratiquer le lavement.


3) La douche intestinale XANTIS :
J'ai plutôt cherché des méthodes où nous sommes autonomes, mais ce produit est d'une redoutable efficacité. Autant avec l'eau ou le café, quand la séance est terminée, on dispose d'une ou deux minutes avant d'aller évacuer, autant avec la cure XANTIS il ne faut pas trainer et se préparer un accès immédiat aux toilettes. C'est avec ce nettoyage intestinal, et je n'avais fait que la cure de 6 jours, que j'ai pu voir sortir l'échantillon strié de la page hydrotherapie. Je n'ai pas trouvé plus efficace.


Cette solution est majoritairement composée de  sels de potassium et de plantes cultivées sans pesticide ni engrais chimique : mauve (protecteur intestinal) et grande absinthe (anti-inflammatoire intestinal). Info fabricant: "réveille l'activité motrice du colon. Cette méthode assainit et rééduque progressivement les intestins en profondeur".


Préparation : 2 ou 3 doses dans la quantité de liquide qu'on souhaite (environ 1 litre d'eau de source), on fait chauffer la casserole pour monter le liquide à 40°, et c'est prêt pour utilisation.



Disponible chez :     lien vers douche intestinale XANTIS



Massages du ventre:



Retour          Suite



Retourner au contenu | Retourner au menu