Nettoyage du colon par hydrothérapie - agirsante.fr

Aller au contenu

Menu principal :

Nettoyage du colon par hydrothérapie

Nettoyage des intestins


Nettoyage du colon par hydrothérapie :

Préambule :
J'ai réalisé depuis août 2010 différents nettoyages par les fibres à l'aide de psyllium, ainsi qu'une bonne dizaine de lavements qui m'ont permis de rejeter des trucs qui, à mon avis, avaient dû passer quelques hivers au chaud. Témoin un de ces rejets de la photo de droite (dommage un peu floue). Ce morceau était fibreux et dur. Les stries sont soit les traces du passage de matières, soit l'empreinte d'un autre morceau décollé. Malgré mes précédents nettoyages intestinaux, je me suis quand même demandé s'il pouvait rester des adhérences dans mon colon et si l'hydrothérapie pouvait m'apporter quelque chose.



Hydrothérapie :
Jusqu'à présent, j'étais resté sur des méthodes "personnelles", là on franchit un cap... J'ai donc effectué en institut en octobre 2012 les 3 séances consécutives qui sont préconisées pour une première fois, 3 jours de suite, 3 fois 110€.  Institut n'est pas le terme approprié car je suis allé chez un naturopathe, exerçant à la campagne, dans un cabinet très bien équipé pour la relaxation. Le hasard faisant parfois bien les choses, je suis tombé sur un praticien à mon avis hors norme, à la fois compétent et sympathique, qui sait créer avec ses patients un climat de confiance et de détente.

Au cours de la séance qui dure environ une heure, le praticien rince de nombreuses fois le colon avec en tout une centaine de litres d'eau du robinet chauffée entre 37° et 40°, tout en contrôlant la pression exercée par la manoeuvre (au fait les 20 bars de pression qu'il m'a annoncé c'était pour rire...). Avec tout au long de la séance des massages du ventre, en ciblant le parcours du colon, et en insistant sur les angles du colon, le caecum (jonction entre le grêle et le colon) et le sigmoïde (dernière partie du colon). J'aurais voulu récupérer la matière évacuée pour voir si je pouvais repérer des choses insolites, mais pas moyen: on visualise fugitivement ce qui passe dans le tube transparent de la machine, mais le rejet se fait directement à l'égout. Donc impossible de récupérer pour analyse des monstruosités bien tangibles qui auraient pû justifier sur pièce la dépense de mes 330€.

Ni les jours suivants, ni après 15 jours je n'ai senti un réel impact de ces séances. Je pense qu'elles m'auraient été grandement utiles si j'avais commencé par elles, mais vu ce que j'avais déjà accompli depuis deux ans, le gros du travail était sans doute fait. J'avais déjà réalisé chez moi, de manière autonome, intime et économique, un nettoyage du colon efficace.

Mes conclusions:
1) Si on peut y consacrer 330€, et qu'on ose y aller, commencer par l'hydrothérapie. Les personnes bien encrassées y trouveront une libération immédiate dont les bienfaits ne sont plus à prouver. De plus ça permet de voir comment faire les massages du ventre sur le parcours du colon, pour ensuite pouvoir les reproduire à la maison si on passe aux lavements.
2) Sinon on peut s'en passer, et les lavements répétés qu'on peut faire chez soi finissent pas faire le même effet, à condition de ne pas se contenter d'en faire un ou deux, et de laisser au liquide le temps d'agir.


Retour          Suite


Retourner au contenu | Retourner au menu